Archive pour le mot-clef ‘amandes en poudre’

Galette des Rois

dimanche 23 janvier 2011

Une tradition bien française, la galette des rois lors de l’Épiphanie au début du mois de janvier (un peu d’histoire par ici)… Alors tirons les rois ensemble… voici la recette la plus simple de la galette des rois à la frangipane, que vous pouvez préparer vous-même tout au long de l’année ! Rien de plus facile, vous allez voir :)

Galette Des Rois


15 minutes


20-25 min à 200°C (Th 7)
(N’oublier pas de préchauffer votre four!)


Pour 8 personnes
– 2 pâtes feuilletés
– 150 grs de poudre d’amandes
– 125 grs de sucre en poudre
– 1 cuillière à soupe de sucre vanillé
– 90 grs de beurre mou (ou fondu)
– 2 cuillères à soupe de farine fluide
– 2 oeufs
– quelques gouttes d’extrait d’amandes amères
– 1 jaune d’oeuf et 1 cuillière à soupe de lait pour faire dorer la galette
– Option : 1 cuillière à café de fleur d’oranger ou de rhum.

Préchauffer votre four à 200°C (Th 7). Dans un saladier, mélanger le sucre, la poudre d’amande et les deux cuillères de farine.
Faites fondre le beurre à la casserole ou au micro-ondes (ou utiliser du beurre mou, sorti longtemps à l’avance du frigo).
Ajouter le beurre et les deux oeufs dans le saladier et mélanger le tout (voir photo 1). Vous devez obtenir une pâte épaisse, si elle est un peu trop liquide, il suffit de rajouter un peu de farine. (voir photo 2). Ajoutez les quelques gouttes d’amandes amères et mélanger de nouveau. (Option : ajoutez une cuillière à soupe de fleur d’oranger ou de rhum). Votre préparation doit vraiment bien se tenir et être très épaisse, n’hésitez pas à rajouter un peu de poudre d’amandes ou de sucre, ou de farine pour l’épaissir.
Dérouler votre première pâte feuilleté sur la plaque de votre four (garder le papier cuisson, comme ca, on ne s’embête pas!) (voir photo 3).
Verser la préparation de frangipane au centre de la pâte feuilleté (voir photo 4).
Étaler votre frangipane sur la pâte feuilleté en laissant au moins 3 centimètres sur le bord. (voir photo 5). Et le plus important : placer la fève dans votre galette. Ici, une jolie fève lapins crétins hihi (voir photo 6).
A l’aide d’un pinceau de cuisine ou alors avec votre doigt, mouiller la première pâte feuilleté avec de l’eau sur les 3 centimètres de bord. (voir photo 7). Recouvrez ensuite avec la deuxieme pâte feuilleté. Pressez légerement les bords des pâtes l’un contre l’autre pour que les deux pâtes se « collent » grâce à l’eau (voir photo 8) en faisant attention de ne pas écrasez la pâte au dessus de la frangipane.
Ensuite, mouiller de nouveau avec de l’eau le bord de la pâte et retourner les bords sur l’intérieur sur 1 centimère environ pour refermer la galette (voir photo 9). De cette façon votre galette sera bien fermée et ne laissera pas échapper la frangipane.
A l’aide d’un couteau à bout rond, tracer des lignes croisées sur votre galette pour la « décoration ». Avec un couteau pointu, faites une croix au centre pour percer la pâte supérieure, cela permettra à l’air de s’échapper pendant la cuisson (voir photo 10).
Dans un bol, mélanger un jaune d’oeuf et une cuillière à soupe de lait. Badigonner votre galette avec un pinceau de cuisine avec l’oeuf/lait sans trop charger mais en étalant bien, et également sur les bords repliés de la galette (voir photo 11).
Enfourner votre galette pour 20 à 25 minutes. Surveillez la cuisson, pour que la galette ne « crame pas »! A la sortie du four, la galette sera surement gonflée d’air, laisser-là reposer et dégonfler tranquillement (voir photo 12).

Pour varier un peu le goût de votre frangipane, vous pouvez diviser de moitié la poudre d’amandes et la remplacer par de la poudre de noisettes.
Pour les pâtes feuilletés, sortez-les au dernier moment du frigo, de cette façon là, lorsque vous allez mettre la deuxième pâte pour fermer la galette, celle ci ne sera pas trop molle et elle sera plus facile à manier.
Pour faire dorer la galette, on badigonne d’oeuf mais on coupe l’oeuf avec du lait, cela permet d’avoir une préparation un peu plus liquide qui se répartira mieux sur la galette et ainsi lors de la cuisson, l’oeuf étant dilué avec le lait, il ne foncera pas trop la galette.

Avec une boule de glace vanille… Et pour les grands avec une petite Clairette de Die.

Voici les photos par étapes de la recette :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Crumble Pommes/Chocolat

vendredi 26 février 2010

Un bon petit crumble en hiver, cela fait toujours du bien, et évidement, on croit que c’est dur à faire, mais pas du tout! Alors éclatez-vous !


15 minutes


35 minutes à 180 °C
(Th 6)
N’oublier pas de préchauffer votre four!


Pour 4 personnes (pour plus, doubler les quantités !!!)
– 3/4 grosses pommes
– 80 grs de beurre
– 100 grs de pépites de chocolat ou 100 grs de chocolat noir patissier
– 2 cuillère à soupe de sucre vanillé
– 100 grs de farine
– 50 grs de poudre d’amande (si vous n’en avez pas, mettre 150 grs de farine)
– 80 grs de cassonade (sucre roux) (important !)

Epluchez et couper les pommes en morceaux grossiers et déposez-les au fond du moule (en pyrex de préférence). Le nombre de pommes dépend du moule, alors en général, voir au moment combien de morcaux de pommes vous voulez dans votre crumble!. (voir photo 1)
Saupoudrez le sucre vanillé sur les pommes et remuez-les pour qu’elles s’imprègnent du sucre vanillé. (voir photo 2)
Ajoutez les pépites de chocolat (ou les gros carreaux de chocolat patissier) par dessus. (voir photo 3)
Faites fondre le beurre à la casserole ou au micro-ondes.
Dans un saladier, mélanger les poudres : cassonade, farine et poudre d’amande. (voir photo 4)
Ajoutez le beurre fondu au saladier et melanger avec le fouet. Vous allez obtenir une pâte cranuleuse. (voir photo 5 et photo 6)
Saupoudrez les pommes avec la préparation en la frottant entre vos mains, pour bien la répartir sur les pommes et recouvrez-les completement. (voir photo 7)
Faites cuire dans votre four préchauffé à 180°C 35 minutes.


Vous pouvez remplacez les pommes par des poires fraiches (pas au sirop).
Pour les amoureux de la cannelle (ce qui n’est pas mon cas), saupoudrez légèrement les pommes de cannelle (mais pas les poires!)
Pour les super-gourmands, faites comme moi, remplacer les pépites de chocolat par des carreaux de chocolat patissieur, c’est fondant à souhait !


Avec une boule de glace à la vanille, évidement ! Si vous ne manger pas le crumble tout de suite, n’oubliez-pas de le repasser au four 5-10 min, histoire qu’il soit tiède, c’est encore meilleur (et le chocolat refond…!)

Voici les photos par étapes de la recette :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cupcakes fondants au chocolat

jeudi 25 février 2010

Mes Mini-Cupcakes au chocolat ont un franc succès, alors je partage la recette avec vous. Les cupcakes requièrent un matériel spécial pour la cuisson dans les petites caissettes, retrouvez les informations et astuces dans « l’astuse des filles ».


10 minutes


20 minutes à 180 °C (Th 6/7)


– 125 grs de beurre demi-sel
– 150 à 200 grs de chocolat noir patissier (si vous êtes gourmands!)
– 125 grs de sucre
– 75 grs de poudre d’amande
– 4 oeufs
– Décoration : vermicelles multicolores, étoiles ou coeur en sucre, noisettes etc…

Casser le chocolat en morceau et le faire fondre avec le beurre dans une casserole ou au micro-ondes.
Dans un saladier, battre les oeufs et le sucre ensemble.
Ajoutez la poudre d’amande et battre de nouveau
Ajoutez le chocolat et le beurre fondue à la préparation et mélanger de nouveau pour obtenir une pâte homogène.
Versez la préparation dans les petites alvéoles et décorez si vous voulez vos cupcakes avec des vermicelles multicolotes, etoiles ou coeurs en sucre, ou bien déposé une noisette sur le dessus du cupcakes (en l’enfoncant à 3/4 dans la préparation).
Faire cuire au four 20 min (pas une de plus) à 180 °C à mi-hauteur.
Sivous utilisez des caissettes plus grandes, il faut ralonger un peu la cuisson, il suffit de piquer un cupcake avec un couteau et dès qu’il ressort sec, c’est cuit. Cette recette peut être également utiliser pour un gâteau, idem, piquer au couteau pour la cuisson.


Les Cupcakes comment ça marche? En effet, on trouve de plus en plus dans le commerce ce que l’on appelle des petites « cassettes » en papier. Il en existe de plusieurs tailles. Celles que j’utilise pour cette recette sont de diamètre 3cms. Il faut également des plaques en inox qui passent au four pour disposer les casettes dedans et les « tenir », si l’ont verse la préparation dans les cassettes et qu’elles ne sont pas tenu, les caissettes ne resisteront pas à la « pression » de la préparation et vont s’ouvrir, et votre cupcake ne ressemblera plus à rien ! Vous pouvez également utiliser des plaques et des alveoles plus grandes, de taille 7 cms de diametre, taille « muffins », que l’ont trouve plus facilement dans le commerce.

Pour information, j’ai acheté mes différentes caissettes dans les magasins professionnels : Promo Cash et Metro. Si vous connaissez quelqu’un qui y a accès… ! Mais les plaques en inox sont plus facile à trouver (au BHV par exemple).

   

Voici les photos par étapes de la recette :

Rendez-vous sur Hellocoton !